MENU /
PROJETS /
ENSEIGNEMENT SUPérieur et recherche /
Pôle Chimie Balard Formation
INFORMATIONS
Pôle Chimie Balard Formation
Chemistry Balard Formation
Montpellier
«transmutation évanescente…»
«evanescent transmutation…»

La composition générale du projet est dictée par la prise en compte du site et des objectifs qu’il représente, non seulement pour le projet Balard Formation mais aussi pour la liaison entre l’université au sud, et le site de recherche du CNRS à l’opposé.    Elle matérialise un seuil urbain sur l’avenue Jeanbrau sous la forme d’un parvis clairement délimité par les bâtiments à partir duquel se développe une rue intérieure qui assure la liaison vers le nord.  Baptisée allée des molécules en raison de son graphisme moléculaire au sol, cette rue intérieure est conçue comme l’axe majeur des flux piétons et présente de nombreuses vertus.  Elle articule une différenciation franche entre les circulations véhicules et les liaisons douces.  En même temps, elle répartit d’un côté les laboratoires et de l’autre les locaux tertiaires du Pôle Chimie Balard Formation.

Les volumétries bâties sont simples, concises et fonctionnelles. Deux registres cohabitent avec une hiérarchie fonctionnelle qui va de l’accueil public jusqu’aux laboratoires en passant par l’enseignement. Les deux registres associent deux écritures architecturales contrastées dont le but est de fournir une lisibilité immédiate des valeurs d’usage et des conforts intérieurs appropriés à chaque fonction. Le bâtiment d’accueil et son long péristyle adopte l’expressivité d’un béton mordoré teinté dans la masse dont la pigmentation le fait appartenir au registre de la terre du Sud. Sa chaleureuse minéralité, associée à la transparence du verre, exprime tout à la fois la solidité de l’abri, la générosité de l’accueil et la qualités de ces lieux d’échanges et de rencontre..

L’autre registre adopte des façades double-peau en résille d’aluminium présentant de multiples variations de plis saillants et de leurs ombres, et de perforations.

Cette représentation architecturale traduit l’esprit de la chimie, et en particulier l’action moléculaire des corps les uns sur les autres et les transformations qui en résultent,  par une perception des contours bâtis rongés par la lumière. Cette sensation visuelle issue de la double peau en résille métallique,  apportant ombre et fraicheur aux bâtiments,  est liée à la capacité d’un treillis à fragmenter la lumière et à désintégrer les objets dans l’atmosphère.

Cette atomisation exprime une vision de la réalité dans laquelle énergie et matière sont mêlées et déplace l’attention vers une architecture basée sur la perception humaine.

PROGRAMME /
PROGRAM
Construction à l'interface entre l'UM2 et le pôle recherche du CNRS, du Pôle Chimie Balard, de l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier, de la Plateforme technologique de formation en Chimie de l'UM2 Aministration et direction, locaux d'enseignement, amphithéatres, Laboratoires salle de TD et Halles Technologiques, et leur équipements, paillasses sorbonnes... Réalisation des Espaces paysagers, de desserte et de liaison entre le parvis et le campus CNRS
SURFACE HON /
AREA
11500 m²
This is some text inside of a div block.
LIEU /
LOCATION
Avenue Jeanbrau
F-34000 Montpellier
DATE /
DATE
Chantier en cours
EQUIPE /
TEAM

TRACE Architectes (Mandataire)

Boyer-Gibaud-Percheron-Assus Architectes associés

PEP'S Paysagistes

SNC LAVALIN  BET 

GHESQUIERE Economistes

JOURDAN Acousticien